Le bloc, c’est l’escalade pour tous !

Pour le dire simplement, l’escalade de bloc indoor c’est de l’escalade sans contraintes matérielles (cordes, harnais), sur des murs d’une hauteur maximum de 4m50, où l’on se réceptionne sur de confortables matelas de 40 cm d’épaisseur !
Pas besoin d’investir dans du matériel lourd et couteux (cordes, harnais, mousquetons…) juste une paire de chaussons (que vous pouvez bien sûr louer sur place) et c’est parti ! Le tout dans d’excellentes conditions de sécurité puisque vous n’êtes jamais très loin du sol et des matelas…
Pour nous, et nous ne sommes pas les seuls à le penser, le bloc est un peu l’essence de l’escalade : une gestuelle, un jeu de mouvements.
D’ailleurs, elle est pratiquée depuis la fin 19e siècle dans la Forêt de Fontainebleau, qui est la référence de l’escalade de bloc dans le monde. Et il n’est pas rare de voir des grimpeurs de 70 ans et plus s’adonner à cette activité avec leurs petits enfants !
 

hueco escalade strasbourg indoor blog kapoue

Le fameux blogueur Kapoué fait du bloc à Hueco. Photo © Alexi Tauzin

 

L’escalade de bloc : ludique et complet !

Depuis une dizaine d’années, le « bloc » s’est considérablement popularisé. C’est une pratique très conviviale, où le grimpeur et ses partenaires ne sont jamais très loin l’un de l’autre. Où il est agréable de s’encourager, de partager des méthodes pour réaliser un passage, car même court, le défi, technique et énergétique, peut être immense !

Faut-il rappeler que l’escalade est un sport très complet. Il développe en harmonie le corps et l’esprit. Il sollicite beaucoup de groupes musculaires différents. Le grimpeur travaille son corps et coordonne des gestuelles variées. Il renforce le gainage abdominal et dorsal ainsi que les fessiers, tout en augmentant la souplesse et le sens de l’équilibre. Et tout cela, quel que soit son niveau !
L’escalade est aussi considérée comme l’un des sports permettant de brûler le plus de calories en peu de temps (de 550 à 750 par heure, sympa non ?). En plus de sculpter son corps, le grimpeur développe son mental : concentration, anticipation, maîtrise des émotions, dépassement de soi…
Quel que soit votre âge, pour chacun et pour chacune, que vous ayez le vertige ou pas, que vous soyez sportif ou non, le bloc est fait pour vous !

 

Jason Kehl Hueco Tanks (Texas)

Jason Kehl, Hueco Tanks (Texas). Photo © Andy Mann

Et au fait, pourquoi "Hueco" ?

Hueco fait référence à Hueco Tanks, un Parc d'État situé dans la pointe sud-ouest du Texas, à quelques encablures du Mexique.

"Hueco" signifie "creux" en espagnol et "Tanks" signifie "réservoir" en anglais, ce qui donnerait donc pour Hueco Tanks un « réservoir de creux » ou « réservoir de trous », nom donné en référence aux très nombreux trous creusés par l'eau dans la roche. Par extension, les grimpeurs américains parlent d'un "Hueco" pour désigner une bonne prise qui peut accueillir toute la main.

Par ailleurs, Hueco est un site historique qui abrite plus de 3000 pictogrammes et pétroglyphes dessinés par des Amérindiens depuis plus de 500 ans. Ils représentent notamment des symboles religieux, des masques, des caricatures, des figures de danse ou d'animaux, des motifs abstraits. Sur les murs de notre salle, vous retrouverez des peintures inspirées de ces pétroglyphes !

Enfin, Hueco est aussi un site d'escalade de bloc mondialement reconnu, où plus de 2000 parcours sont recensés ! Ce site fut notamment marqué par le grimpeur suisse Fred Nicole, véritable icône de l'escalade de bloc, qui a ouvert quelques-uns des parcours les plus durs du monde à Hueco : Terremer (8c), Esperanza et Slashface (tous deux 8b+), Crown of Aragorn, Cœur de Leon, Terre de Sienne (tous 8b).

hueco tanks escalade dessins petroglyphes