🗞à la rencontre de Lise 👩🏼‍⚕️

Grimpeuse de Hueco : Lise Holterbach

Après ÉloĂŻse et Michel, allons dĂ©sormais Ă  la rencontre d'une de ses amies, Lise ! "Newbie" mais totalement mordue, c'est ainsi qu'on pourrait qualifier Lise. Elle n'a pas contractĂ© le virus de l'escalade depuis longtemps mais cela ne l'empĂŞche pas de grimper très souvent, malgrĂ© son travail de mĂ©decin et le fait qu'elle pendule entre Marseille et Strasbourg ! Allons en savoir un peu plus...

 

lise arthur gare sncf strasbourg

Lise et Arthur, son fils, à la gare de Strasbourg, qu'elle fréquente beaucoup beaucoup...

 

Quand as-tu commencé l'escalade ?

J’ai commencĂ© l’escalade Ă  l’adolescence il y’a 20 ans mais pratiquant dĂ©jĂ  de nombreuses autres disciplines, je n’ai pas persĂ©vĂ©rĂ© dans ce sport. 
J’ai recommencé il y’a deux ans grâce à Arthur mon fils et Lucas mon cousin.

Arthur rentrait de son sĂ©jour au chalet de l’association « A Chacun Son Everest » qui emmène les enfants ayant eu un cancer une semaine dans les Alpes Ă  Chamonix pour pratiquer des activitĂ©s de montagne. Ils ont eu la chance de grimper dans la salle de l’école de ski et d’alpinisme de Cham'… Arthur est rentrĂ© de sa semaine en m’expliquant que dĂ©sormais il souhaitait grimper ! J’ai donc demandĂ© Ă  Lucas et son père Michel de nous emmener une après-midi Ă  Hueco et depuis nous ne nous sommes jamais arrĂŞtĂ©s… Mon frère, Thomas s’est ensuite joint Ă  nous : nous grimpons donc en famille !

 

lise assurage falaise

A l'abordage l'assurage !

 

Quand as-tu découvert le bloc à Hueco ? Qu'est-ce que Hueco apporte à ta pratique ?

Hueco m’apporte une bulle dans laquelle je peux m’évader en y venant grimper… Une fois par semaine, entre midi et deux, je vais à City car c’est proche de mon travail. J’apprécie cet endroit car les voies changent souvent. Un soir par semaine ou le week-end je vais à Zénith avec Arthur… c’est plus grand et les ouvertures sont différentes. En escalade, je préfère la voie mais le bloc me permet de sortir de ma zone de confort sur le plan physique et m’a fait progresser en mouvements dynamiques et en force à doigts ! Enfin, nous avons chacun une fois par semaine cours en club…

 

lise hueco noir et blanc

A Hueco !

 

Vos meilleurs souvenirs d’escalade en commun ?

Avec Arthur, nous aimons beaucoup les séances communes « Mother & Son » a Hueco ou dans toute autre salle que nous croisons sur notre route. Mon meilleur souvenir avec lui reste la grande voie faite cet été « Paroi noire » dans les calanques de Marseille avec David, un ami médecin/grimpeur, surnommé par Arthur « Le Boss Marseillais ».

 

arthur hueco escalade strasbourg

Arthur Ă  Hueco

 

Ton site d’escalade favori ?
En Alsace, mon site prĂ©fĂ©rĂ© est le Falkenstein…La vue y est magnifique, la paroi est adaptĂ©e Ă  tous, ce qui permet, quel que soit le niveau, d’y aller en groupe et le picnic au sommet en fin de journĂ©e est toujours extra ! 
Dans le Sud, j’ai flashĂ© sur le site de Chateauvert (Haut-Var) et le Mont Faron Ă  Toulon car les parois sont bien Ă©quipĂ©es, la roche est top et les voies exigeantes sur le plan technique. 

 

lise flu'open hueco

Lise en plein "discours de la méthode" lors d'un Flu'Open

 

Ton idole en escalade ?

Mon idole, difficile Ă  dire…j’en ai deux : 
- Christine Janin (plutot alpiniste certes) qui a crĂ©Ă©e l’association « A Chacun Son Everest », mĂ©decin et alpiniste, première Française Ă  avoir atteint l’Everest  (8848m), le 5 octobre 1990, et première femme au monde Ă  avoir atteint le pĂ´le Nord sans moyens mĂ©caniques ni chiens de traĂ®neaux, le 4 mai 1997. 
- Manon Hily, avec qui j’ai la chance d’échanger quelque mots de temps en temps puisqu’elle grimpe Ă  Marseille. C’est une sportive impressionnante car elle est super forte, grimpe de façon très zen tant en voies qu’en bloc. Humainement j’apprĂ©cie sa bienveillance et sa simplicitĂ©.  C’est en l’observant grimper j’ai rĂ©ussi Ă  faire mes premiers « jetĂ©s » !

 

manon hily hueco escalade

Manon Hily Ă  Hueco

 

Merci Lise !